Le pronostic de son cancer du colon avec métastases au foie stade 4 était de 1 -2 ans.  Après quelques récidives, elle est toujours là!

«Moi, j’ai pas le goût que le cancer soit le passeport vers la mort.» – Johanne Fontaine 

Elle nous parle de ses choix de vie, enlever la colère, la dépression. Elle a décidé d’embrasser sa lumière.  Elle s’est ressourcée dans sa spiritualité (ses divinités, sa lumière), mais aussi dans son corps (exercices, expression corporelle). La visualisation a été un atout lors de moments où son corps n’avait plus la possibilité de bouger.

Pour elle, la vie est mouvement, son message est des créer le mouvement pour aller vers l’avant, pour créer son avenir…  Dans un cancer, on a besoin d’être en action ! Ne pas baisser les bras! Calmons-nous et choisissons ce que nous voulons mettre en scène (nos ombres, nos lumières)… La maladie nous enseigne à recevoir, à s’aimer, à être patiente dans l’action!

Johanne conçoit aujourd’hui des ateliers, des conférences et offre du coaching.