Les phobies désignent une peur d’un objet ou d’une chose spécifique tels que les araignées, les serpents, les aiguilles, les espaces clos et les situations sociales. Ils sont très fréquents et ils peuvent parfois être très difficiles à gérer en raison de la réaction d’anxiété qu’ils peuvent causer.

Les symptômes d’une phobie

Les situations difficiles comme la claustrophobie et l’ochlophobie provoquent effectivement une accélération des battements du cœur et une forte transpiration. Par exemple, si une personne craignait les serpents, son corps la considérerait comme une menace qui entraînerait une réaction de combat ou de fuite. Cela augmenterait le rythme cardiaque, consommerait toutes les ressources alimentaires se trouvant dans l’estomac. Cela le ferait plus transpirer tout en provoquant des tremblements incessants. Ces réactions corporelles peuvent être très effrayantes pour certains, notamment le clasutrophobe. Il les interprète de manière catastrophique, lui faisant croire qu’il est victime de crise cardiaque et qu’il peut mourir.

En savoir plus sur sa phobie

Il existe plusieurs méthodes vous permettant de vaincre la peur sur phobie.com/. il faut déjà commencer par faire des recherches pour tout savoir sur la claustrophobie. Cela vous aide à mieux comprendre ce qui vous arrive afin que vous puissiez suivre les traitements plus sereinement. Il est tout aussi important de tout savoir sur l’ochlophobie pour que vous puissiez déterminer pourquoi vous avez peur de la foule. Quand vous vous retrouvez dans une situation désagréable, rappelez-vous que ce sont des réactions corporelles naturelles et qu’elles vont passer. L’anxiété passe souvent rapidement parce qu’elle épuise votre corps.

En venir à bout de sa phobie à tout prix

Pour vaincre votre phobie, commencez par établir un tableau de 10 points. Le numéro 10 doit désigner la chose la plus angoissante avec la peur. Si vous avez peur des araignées, alors une tarentule serait la plus effrayante tandis que le numéro 1 indique celle qui est la moins angoissante comme regarder la photo d’une araignée. À titre d’exemple, votre tableau pourra être comme suit. 10. Tenant une grosse araignée dans ma main. 9. Tenant une petite araignée dans ma main. 8. Être dans la même pièce qu’une grosse araignée. 7. Être dans la même pièce qu’une petite araignée. 6. Être près d’une grosse araignée en la regardant à travers une fenêtre. 5. Être proche d’une petite araignée. 4. Regarder des vidéos de grandes araignées. 3. Regarder une vidéo d’une petite araignée. 2. Regarder une photo d’une grosse araignée. 1. Regarder une photo d’une petite araignée. Utilisez ensuite un tableau similaire, et permettez-vous de faire l’expérience de petites doses d’anxiété en remontant le tableau. L’idée est que votre corps et vous puissiez vous habituer à l’anxiété et à la présence de l’objet ou la chose que vous craignez pour qu’il ne soit plus effrayant. Faites-appel à un professionnel pour coacher ce type d’exposition graduelle ou désensibilisation systématique.