Lancée en France depuis 2011, la cigarette électronique connaît de plus en plus d’adeptes. Nombreux sont ceux qui aimeraient se libérer de l’addiction à la cigarette, mais éprouvent beaucoup de difficultés à le faire. Ils se tournent vers l’e-cigarette comme vers une bouée de sauvetage.

Qu’est-ce que la cigarette électronique ?

L’addiction à la cigarette présente tout un ensemble de « rituels » propres aux fumeurs : les gestuelles, l’aspiration de la fumée, le rejet du reste de fumée non inhalée… Avec la cigarette électronique, le fumeur retrouve les mêmes rituels, mais sans phénomène de combustion.

La cigarette électronique produit de la vapeur ou fumée artificielle qui ressemble visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac. Mais sans combustion, le dispositif fonctionne en échauffant doucement un liquide aromatisé. Les arômes disponibles sont très variés selon les goûts : tabacs bruns, tabacs blonds, bonbons, fruits, avec ou sans nicotine… Il y en a pour toutes les envies.

Lors de l’aspiration, l’e-liquide mélangé à l’air inspiré est diffusé sous forme de vapeur tiède inhalée par le vapoteur. En effet, les utilisateurs de l’e-cigarette parlent plutôt de vapotage pour marquer la différence avec la production de produits issus de la combustion.

Quels sont les avantages de l’e-cigarette ?

 Pour les fumeurs inconditionnels qui tiennent à leurs « rituels », l’e-cigarette reproduit les mêmes sensations que la cigarette ordinaire. On la tient en main comme une cigarette. On la porte à la bouche. On aspire et expire de la vapeur (au lieu de la fumée). On retrouve le « hit », sensation agréable recherchée par le fumeur.

La cigarette électronique est reconnue pour être moins nocive que la cigarette classique. Il a été démontré que, contrairement à la cigarette classique, la vapeur émise par l’e-cigarette contient 0 goudron, 0 monoxyde de carbone et 0 particule solide. Et si la fumée du tabac contient une soixantaine de cancérogènes connus, l’e-cigarette n’en présente que des traces insignifiantes.

Tout le monde sait que le composant qui entraîne l’addiction à la cigarette est la nicotine. C’est, en effet, un produit non dangereux en soi, sauf à très forte dose. Sa présence dans l’e-cigarette est optionnelle, mélangée à d’autres arômes que vous pourrez trouver chezeliquidandco. Le fumeur peut plus facilement passer du tabac à la cigarette électronique en choisissant un arôme mélangé à la nicotine au départ pour passer à d’autres arômes plus tard.

Un autre avantage non négligeable est l’impact de la cigarette électronique sur votre portefeuille. A titre d’exemple, un fumeur qui finissait un paquet de cigarettes par jour consommerait dorénavant 2 à 2,5 ml d’e-liquide. Plus concrètement, un flacon d’e-liquide équivaut à 4 à 5 paquets de cigarettes. Mais au début, il faut investir dans le coût du kit de départ (environ 70 €), les consommables (clearomiseurs et résistances) et les batteries à remplacer au bout de 6 mois à un an.

Une meilleure alternative pour arrêter de fumer ?

La cigarette électronique n’est pas officiellement reconnue comme une solution pour arrêter de fumer. Mais plusieurs médecins confirment qu’elle facilite le sevrage tabagique. Cependant, certaines conditions sont à respecter pour y réussir. Cliquezici, pour plus d’infos.

Le premier critère est de bien choisir sa cigarette électronique. Il est conseillé, avant de se lancer, de tester plusieurs modèles pour trouver le plus approprié. Il faut également bien choisir le réservoir ou cartouche, la batterie rechargeable et la résistance électrique. Le futur utilisateur se doit également de connaître ses besoins en nicotine et ne pas la sous-doser par rapport à la quantité à laquelle le corps est habitué. Et finalement, la condition principale au sevrage tabagique est de ne pas concilier cigarette électronique et cigarette.