Basé sur l’analyse du psychisme, la psychothérapie revêt plusieurs types de traitement, pour ne citer que les thérapies verbales et la psychanalyse. Cette méthode de guérison puise sa technique sur l’utilisation de la parole. Ainsi, dans ses démarches, le thérapeute reste à l’écoute attentive de son patient. Trouvez plus d’infos dans l’article.

La psychothérapie, c’est quoi exactement ?

La psychothérapie est une approche permettant de soigner des troubles mentaux. Ces derniers entraînant souvent des déséquilibres du comportement ou psychologiques. Ces troubles modifient généralement les côté émotionnel et cognitif du patient. Afin d’aider celui-ci, le psychothérapeute propose un accompagnement personnalisé en posant des questions. Pour cela, le patient est amené à s’exprimer sans être brusqué. Le but est de lui permettre de libérer la parole. La psychothérapie est différente de la psychiatrie, du soutien émotif et du développement personnel.

Sachez pourtant que sa réalisation peut se faire à travers plusieurs types de thérapie. D’ailleurs, la chance de réussite avec la psychothérapie est plus élevée si elle est bien menée. Afin de garantir ce succès, le psychothérapeute établit une relation de confiance avec le patient. En effet, pendant les séances de psychothérapie, ce dernier doit se sentir en sécurité. Cela lui permettra de mieux s’exprimer. Le psychothérapeute se doit de respecter la déontologie de son métier.

La durée de traitement est variable. Cela dépend de la maladie à traiter et de la méthode menée par le spécialiste. Une meilleure thérapie pourvoit pourtant des améliorations progressives. Pour entrer davantage dans ce sujet, sachez pour quelles raisons choisir la psychothérapie.

Quels maux peut-on guérir avec la psychothérapie ?

La psychothérapie s’adresse à un large panel de patients. Elle permet surtout de traiter des problèmes psychiques, à l’exemple de phobies, d’anxiété et d’états dépressifs. La psychothérapie peut être combinée avec un traitement médicamenteux. Plusieurs personnes souffrant de pathologies graves ou chroniques comme le cancer et le rhumatisme suivent aussi des séances de psychothérapie. Hormis la guérison de maladie, remédier aux troubles relationnels et émotionnels est un autre bienfait de ce processus d’accompagnement. Certaines personnes en quête d’épanouissement font aussi appel à un psychothérapeute. Dans cette dernière optique, la psychothérapie s’apparente plutôt à un coaching personnel.

Suivre des séances de psychothérapie aide les patients à réduire leurs souffrances psychologiques telles que l’angoisse, la peur ou encore les paniques. Si l’accompagnement est surtout orienté à un développement personnel, il renforce d’estime de soi. À travers ce processus, le patient apprend à se connaître davantage et à se fixer de meilleures visions dans la vie. Ainsi, les modifications de comportement engendrées par la psychothérapie conduit la personne à un bien-être mental. Pour bénéficier des avantages de ce traitement, il convient pourtant de collaborer avec un professionnel qualifié. L’expertise du thérapeute peut avoir une influence sur la réussite de la thérapie. Ainsi, avant tout engagement, un meilleur comparatif s’impose.

Quels sont les différents types d’approches en psychothérapie ?

Il existe plusieurs types de psychothérapie, à savoir la psychanalyse, la thérapie cognitivo-comportementale, la thérapie brève et la thérapie existentielle. Chaque approche utilise des principes particuliers pour résoudre tel ou tel problème psychologique. La psychanalyse, par exemple, repose sur la notion de l’inconscient en établissant des apports entre le passé et les problèmes du présent. Cette méthode vise des changements durables. En pratique, elle se réalise sur plusieurs mois.

Les thérapies brèves, à leur tour, ont pour objectif de résoudre des problèmes précis. Ces approches ne tiennent pas compte des différentes causes de ces obstacles. Elles  se limitent seulement à proposer des solutions. Ce type de thérapie est surtout orienté vers une approche neurolinguistique. De plus, le nombre de séances est assez réduit en thérapies brèves.