Une plante sauvage souvent utilisée en phytothérapie, le millepertuis aide à lutter efficacement contre le stress, l’anxiété et la dépression. Certains professionnels de la santé la recommandent même en tant qu’antidépresseur naturel efficace et sans effet secondaire. Mais quels sont les réels bienfaits du millepertuis ? Comment l’utiliser à bon escient ? Et n’y a-t-il pas des risques ou des contre-indications quant à son utilisation ? 

Millepertuis : de quel genre de plante s’agit-il ?

Dérivé du nom latin « Hypericum Perforatum », le millepertuis se retrouve à l’état sauvage un peu partout en Europe et dans le reste du monde. Elle se développe surtout dans les zones favorables à un climat chaud et sec. Néanmoins, les zones continentales et montagneuses peuvent toutefois en contenir sur des hectares de terre, en particulier dans les prairies et les champs sauvages. 

Vivace, la plante herbacée se reconnait par ses fleurs jaunes constituées de 5 pétales ainsi que ses tiges légèrement teintées de rouge. La première utilisation du millepertuis date de la Grèce antique, soit il y a de cela de nombreux siècles auparavant. A l’époque, il servait surtout pour soulager la douleur des plaies et soigner les blessures ainsi que la névralgie. Au Moyen-Age, on a pu découvrir d’autres bienfaits du millepertuis, à savoir des bienfaits sur les troubles psychologiques : dépression, crises d’anxiété… Et depuis, les phytothérapeutes s’en servent comme traitement contre la dépression. 

Cette plante est en effet reconnue pour son efficacité à lutter contre le stress et l’angoisse. Certaines personnes iraient même jusqu’à en user pour chasser les mauvais esprits. Aujourd’hui, elle est surtout exploitée dans les recherches médicales pour soigner les crises d’hystérie et les troubles psychosomatiques. 

Des effets réels sur la dépression légère et sévère

Qu’il s’agisse d’une dépression légère ou sévère, les bienfaits du millepertuis permettent aisément de résoudre rapidement et efficacement le problème à ses racines. En Allemagne, certains docteurs vont même jusqu’à prescrire les extraits de cette plante comme antidépresseur sur ordonnance. À l’échelle mondiale, l’OMS reconnait fort bien les bienfaits de la plante vivace sur le soulagement du stress et de l’anxiété. 

Il n’y a donc plus à douter, le millepertuis est bien un excellent antidépresseur fiable et efficace. Par ailleurs comparé aux traitements médicaux classiques, on ne constate à priori aucun effet secondaire à l’issue de l’administration du produit. Sans oublier le fait que le patient a peu de risque de faire une rechute en fin du traitement. 

Cette plante aux nombreuses vertus apaise les états agités et peut tout aussi bien se consommer au quotidien que lors des périodes de crises d’hystérie. Elle agit directement sur le système nerveux central et peut à cet effet vous aider à combattre l’insomnie. En effet, dans le sens où le manque de sommeil est en quelque sorte une forme de dépression, elle peut bel et bien s’utiliser pour résoudre le problème. 

Les bienfaits du millepertuis vont jusqu’à soulager un état de fatigue chronique, des sauts d’humeur non contrôlés et le mal-être en général. Il peut également faire office de traitement contre les troubles psychosomatiques. Les études scientifiques menées jusqu’à ce jour démontrent aussi quelques effets positifs de la plante sur la réduction des douleurs liées à la ménopause et le fait de soigner les plaies, brûlures et maladies cutanées. 

Comment s’en servir pour lutter contre la dépression ?

Si les bienfaits du millepertuis sur la dépression ne sont plus à démontrer, on peut bien se demander comment s’en servir dans le cadre d’un traitement ? Tout d’abord, vous en trouverez auprès d’une boutique spécialisée en ligne sous différentes formes. En effet, certains professionnels se chargent déjà de les conditionner dans des gélules ou des comprimés faciles à administrer, la forme à privilégier si vous souhaitez en faire un complément alimentaire. 

Vous en trouverez également sous forme de feuilles sèches utilisées pour faire des tisanes au dosage approximatif. Et pour obtenir de meilleurs résultats, vous pouvez même le combiner à de la mélisse et du safran. La mélisse agit sur les troubles de sommeil et le safran apaise l’anxiété. Une cure de 2 ou 3 mois serait amplement suffisante pour vous remettre sur pieds d’un état dépressif sévère. 

Peu importe la forme de millepertuis à privilégier, il reste important de suivre un régime alimentaire sain et équilibré en parallèle. Aussi, éloignez-vous des sources de stress et de dépression potentielles. 

Des risques ou des contre-indications sur le millepertuis ?

Les bienfaits du millepertuis ne cacheraient-ils pas quelques risques ou effets secondaires potentiels ? Environ 1% des gens qui en consomment affirment développer une sensibilité importante contre les maux de tête, les réactions cutanées et les troubles digestifs. Il s’agit toutefois de problèmes passagers jusqu’à ce que le corps s’adapte à ses effets. D’une certaine manière, ces risques sont le résultat d’une posologie non respectée qui tendrait à créer une overdose. 

Pour ce qui est des contre-indications, le millepertuis est déconseillé aux enfants, femmes enceintes, femmes allaitantes, personnes souffrant de problème cutané ou de plaies ouvertes. Il vaut mieux aussi l’éviter sur les personnes atteintes de schizophrénie ou d’Alzheimer.