La chirurgie esthétique tend à se vulgariser de plus en plus dans le monde entier. Si au départ il s’agissait d’une opération presque taboue, aujourd’hui, de plus en plus de Français la voient comme une intervention tout à fait anodine. La chirurgie esthétique des seins fait partie des plus populaires, mais aussi les plus pratiquées de nos jours. Voici les différentes interventions chirurgicales de la poitrine et leurs spécificités.

L’augmentation et la réduction mammaire

Ces deux interventions sont très courantes, et pour cause, la taille de la poitrine peut être un élément déterminant pour une femme. Des soins trop gros ou au contraire trop petits peuvent être source de nombreux complexes. La chirurgie plastique des seins est un bon moyen de se débarrasser de ce mal-être, et se sentir mieux dans son corps, mais surtout dans sa tête.

L’augmentation mammaire est une intervention chirurgicale qui consiste à augmenter la poitrine, grâce à l’implant de prothèses mammaires. Les méthodes utilisées par le chirurgien diffèreront selon certaines conditions, à savoir : le type de prothèse, votre morphologie, ou le résultat final recherché. Besoin d’un praticien pour une augmentation mammaire à Lyon ? Vous pouvez vous adresser au dr-michaelveber.

Une poitrine disproportionnée peut être la source de maux de dos, d’une mauvaise posture, et devient handicapante au quotidien. La réduction mammaire est beaucoup moins demandée, mais figure parmi les opérations qui intéressent énormément les Français. Elle consiste à retirer l’excès de graisse et de peau de la poitrine de la patiente, afin d’affiner cette dernière.

Dans tous les cas, autant l’augmentation que la réduction mammaire permettent de moduler la taille de la poitrine à sa guise. De telles opérations peuvent être dues au besoin de confort, ou tout simplement pour avoir une plus belle poitrine.

La correction ou le rajeunissement mammaire

Également appelée plastie mammaire, la correction des seins est une opération permettant d’obtenir une poitrine bien définie. Autant au niveau de la forme que du volume, la plastie mammaire met en œuvre des techniques spécialisées pour corriger l’aspect du sein.

La correction mammaire peut être envisagée dans les cas suivants :

-Une malformation mammaire congénitale

-Hypertrophie (poitrine beaucoup trop volumineuse.)

-Ptose mammaire (affaissement des seins.)

Le rajeunissement des seins, est, comme pour le visage, un moyen de retrouver la poitrine de ses 20 ans. Dans ce type d’opération, l’objectif est purement esthétique. Le rajeunissement s’opère généralement au niveau de la forme de la poitrine, de la peau, et de sa fermeté. C’est une intervention qui permet de retrouver des seins bien rebondies et sveltes.

La reconstruction des seins

Devoir recourir à une ablation des seins est une épreuve difficile pour chaque femme. C’est comme perdre une partie de sa féminité, ce qui peut par la suite, impacter son estime de soi. Aujourd’hui, il est tout à fait possible de se recréer une belle poitrine, grâce à la reconstruction mammaire.

Les techniques de reconstruction sont nombreuses, et doivent être choisies minutieusement par le chirurgien selon certains critères. La meilleure technique va reposer en grande partie sur l’état de la patiente, et de sa situation. L’intervention peut être faite soit à l’aide de prothèses, soit par lambeaux. Dans le second cas, il s’agit d’utiliser des fragments de peau des muscles pour reconstruire le sein.

La chirurgie reconstructrice peut, selon la demande de la personne concernée, se dérouler tout de suite après l’ablation des seins. Dans ce cas, on parle de reconstruction immédiate. Il peut arriver que la patiente décide de recourir à l’intervention, quelques semaines, voire des années après la mastectomie ; c’est la reconstruction différée.

Quels que soient les techniques et le moment choisis, cette intervention a un objectif précis : permettre à toutes les femmes de s’aimer. Il n’est pas évident d’accepter son corps après des épreuves aussi difficiles que le cancer, et cette opération permet de s’accepter plus facilement.