Les esprits ne sont pas encore tout à fait ouverts à l’acceptation des personnes LGBTQIA. Ces personnes dont la sexualité et/ou le genre ne correspondent pas à l’idée acceptée et considérée comme la norme doivent lutter pour vivre librement. Si dans certains pays la différence est punie par la loi, d’autres la considèrent comme une liberté dont chacun jouit de naissance. Pourtant les personnes faisant leur coming-out et leur entrée dans la communauté LGBT+ dans les pays où il est légal d’être qui vous êtes, un problème majeur persiste. Un mur d’opinion empêche encore la tolérance de gagner ce combat. Il n’est donc pas aisé pour quelqu’un de s’annoncer comme ayant une sexualité ou un genre différent auprès des autres. Des épreuves sont à traverser pour parvenir à l’acceptation de soi. Si vous êtes dans ce cas, un psychologue en ligne peut vous aider.

Psychothérapies en ligne

Une psychothérapie est une recherche de soi, une libération par la parole. Les souvenirs, les émotions, les propos que vous avez toujours gardés peuvent être racontés pour, avec l’aide du psychologue, parvenir à mieux comprendre ce que vous ressentez et pensez vis-à-vis d’un événement vécu ou une part importante de votre vie. Il s’agit donc de vous éclairer pour faire la paix avec vous-même. Que vous soyez Lesbienne, Gay, Bisexuel, Transgenre, Queer, Intersexe ou Asexuel, un psychologue peut vous aider à résoudre un problème personnel. Sur https://pridemotion.com, vous pouvez faire appel à un psychologue en ligne et faire part de vos problèmes et blocages. Si vos proches ne se montrent pas tolérants, il vous est possible de trouver des oreilles attentives pour vous écouter, et une personne sensibilisée aux problématiques de la communauté dont vous faites partie. Un moyen simple pour vous aider à combattre un mal-être ou un questionnement que peu de gens autour de vous ne peuvent comprendre. La thérapie en ligne est confidentielle, vos informations privées ne sont pas révélées par le psychologue.

Développement personnel et homosexualité

Consulter un psychologue, c’est avant tout dans un but de développement personnel. Un thérapeute diplômé en psychologie ne changera pas la société toute entière, mais il vous aidera à vous accepter tel que vous êtes. Votre problématique peut concerner un large pan de votre vie, ou des doutes récents. Si vous avez des questions sur l’homosexualité et ne savez pas à qui les poser, faites-le dans un cadre privé auprès d’une personne dont la parole reste confidentielle. La thérapie doit vous aider à vous sentir mieux, si vous vous sentez plus mal encore à un stade avancé de celle-ci, n’hésitez pas à demander un autre thérapeute. Une conversation avec un psychothérapeute est un échange constructif, il est important que, peu à peu, vous vous sentiez en confiance pour poser vos questions et vos doutes.

Intersexualité

Il en va de même si vous faites partie des personnes Intersexes. Cette dernière lettre du label communautaire est très peu discutée, laissant un sujet méconnu dans les mains de jeunes gens concernés. En dehors de la vue strictement biologique de l’intersexualité, la thérapie peut vous aider à comprendre comment vivre avec cette différence, l’assumer et ne plus la porter comme un fardeau. Il ne s’agit pas de vous juger, au contraire, le rapport thérapeute – patient en ligne doit vous protéger de ce jugement subi dans la vie quotidienne. C’est pour vous la possibilité de faire le point sur votre identité et avoir des réponses sur des sujets qui sont habituellement traités dès le début de l’adolescence pour la majorité des personnes.

Thérapie en ligne : pratique ?

Faire appel à un psychothérapeute en ligne a ses avantages et ses inconvénients. Dans le cas où vous vivez dans une ville isolée qui compte peu voire aucun psychologue, la thérapie en ligne est pratique et vous fournit l’aide à laquelle vous n’avez pas accès chez vous. À portée de main, en une demande via un formulaire, vous êtes mis en contact avec un psychologue diplômé. Cette offre grandit à l’heure où l’accès à un psychologue devient difficile, car coûteux d’obtenir des séances auprès d’un psy en cabinet, et long d’avoir un rendez-vous en CMP (Centre Médico-Psychologique) qui est accessible à moindre coût mais dont les listes d’attente n’en finissent pas. Par ailleurs, votre problématique peut ne nécessiter qu’une à deux séances avec un psychothérapeute, ce qui rend désuet le temps d’attente pour un professionnel qui ne sera peut-être pas sensibilisé aux problèmes rencontrés par la communauté LGBT+.