L’une des meilleures thérapies pour éliminer la dépression est le sens de l’humour. Le rire aide à faire face aux douleurs et à guérir les maladies, à renforcer le système immunitaire. Pour cette raison, nous ne devons pas cesser de sourire, même lorsque nous sommes très tristes ! Certains disent que cette attitude revient à « voir le verre à moitié plein », d’autres disent qu’il s’agit d’être optimiste, ce qui est certain, c’est que le rire éloigne bien des maux.

La dépression est l’une des principales raisons pour lesquelles une personne décide de consulter un psychologue. Une thérapie peut aider à comprendre les raisons de cet état et offrir les outils nécessaires à la personne qui en souffre pour s’en sortir.

La dépression ne disparaît pas si on la renforce

Cela peut sembler évident, mais ça ne l’est pas quand on veut le mettre en pratique. Si nous sommes déprimés, nous sommes plus susceptibles d’amplifier les sentiments de tristesse et de détresse que les émotions agréables. Les pleurs ou la démotivation sont plus fréquents que le rire et l’énergie.

Mais essayons de changer cela. Comment ? En gardant le moral ! Rire de nos problèmes est une grande source de motivation. De nombreuses études ont montré que le rire influence directement notre humeur et l’attitude que nous adoptons face aux difficultés. On pourrait dire que c’est un ingrédient qui fonctionne très bien dans toutes les humeurs négatives.

Si, au contraire, nous renforçons la dépression, nous entrons dans une sorte de cercle vicieux dans lequel la paresse et la tristesse ne font rien d’autre qu’ajouter à la paresse et à la tristesse, de sorte qu’il devient très difficile de sauter ou de traverser ce haut mur que nous avons construit. N’oublions pas que la dépression, plus qu’une maladie, est un état dont on ne peut sortir sans une volonté qui agit comme un moteur pour commencer à faire des activités qui, au début, ne nous inspirent pas du tout.

Dépression et maladie

Être triste n’est pas seulement un sentiment horrible au milieu de votre poitrine ou une boule dans votre gorge. Elle affecte toutes les parties du corps, y compris le mental et le spirituel. Elle peut également avoir des conséquences négatives sur notre santé physique. Une personne déprimée est plus susceptible de tomber malade et d’attirer tous les virus qui pullulent dans l’air.

Il est courant d’attraper un rhume, de ne pas pouvoir guérir rapidement d’une blessure, d’avoir la peau pleine de boutons. Ne pas avoir envie de manger, vouloir dormir toute la journée, ne pas avoir l’énergie de faire la moindre activité sont des conditions qui, tôt ou tard, ont un impact négatif sur notre santé. Il est donc essentiel d’éviter autant que possible la dépression si nous voulons que notre système immunitaire reste fort et sain !

Dépression et thérapie positive

Une fois la dépression déterminée ou diagnostiquée, l’étape suivante consiste à trouver une technique qui permettra de résoudre ou de réduire le problème. Dans le domaine de la psychologie, il existe de nombreuses thérapies qui peuvent aider, comme la « thérapie positive » qui tente d’identifier toutes les ressources qui peuvent faire du bien au patient.

Par exemple, la thérapie positive recommande d’écrire un « journal de gratitude » sur lequel vous notez toutes les bonnes choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant : famille, partenaire, maison, santé, amis, etc.

Dans ce journal de gratitude, il est préférable d’être aussi concret que possible dans vos entrées, afin de pouvoir les compléter ultérieurement. Par exemple, au lieu d’écrire pour être reconnaissant d' »avoir des parents merveilleux », il est préférable d’écrire pour être reconnaissant d' »avoir un père et/ou une mère qui m’écoutent et essaient de me comprendre ». Vous pouvez ensuite compléter cette note par « Je remercie mes parents parce qu’ils prennent soin de moi » ou « parce qu’ils me demandent mon avis et me prennent en considération ».

Les bienfaits de la bonne humeur et de la gratitude

La bonne humeur et le sentiment de gratitude sont deux vaccins potentiellement efficaces pour lutter contre la dépression. Il sera beaucoup plus compliqué de tomber dans le cercle vicieux dont nous parlions précédemment si nous automatisons certains filtres positifs alors que nous devons observer la réalité qui affecte le plus notre humeur.

Nous avons tous fait l’expérience d’observer quelqu’un et d’être surpris par la bonne humeur avec laquelle il supporte ce qui, de l’extérieur, ressemble à un déficit. Ce sont ces personnes qui acceptent ce qu’elles ne peuvent pas changer, qui le caricaturent, qui forment la résilience face aux périodes sombres.

Ce n’est pas que cette attitude ne s’applique qu’à eux, en fait ils parviennent à renforcer le cercle social sur lequel ils comptent. Le sens de l’humour et l’optimisme sont non seulement contagieux, mais ils font en sorte que les moments que nous passons avec les personnes qui les fomentent soient agréables.