Le mode de vie, la santé et les sentiments ont des incidences sur la peau. Son état est lié sans ambiguïté aux différents ressentis, surtout au stress et aux pressions vécues. Cette réaction s’explique par le fait que les cellules nerveuses et l’épiderme proviennent de la même souche qu’est l’ectoderme, lorsque le bébé prend vie dans le ventre de la mère.

Le vieillissement prématuré de la peau

Durant sa vie, chaque personne peut se retrouver à faire face à des difficultés qui provoquent un stress aigu. Durant cette phase, le corps est grandement sollicité afin de remédier à la situation. Une fois les problèmes solutionnés, ce stress disparaît avec les soucis. Le cas se complique lorsque le stress s’installe au quotidien et devient chronique puisque l’organisme est en état d’alerte permanente et libère, en conséquence, du cortisol qui est néfaste pour plusieurs organes. Cette hormone produite en quantité peut déclencher la prolifération de l’eczéma, de l’herpès, du psoriasis, des cernes, des rougeurs, des boutons, des rides, des pertes d’éclat, des démangeaisons et des acnés. Dans ce cas de figure, utilisé seul, le soin des mains et autres parties du corps n’est pas vraiment efficace.

L’un des effets les plus flagrants de ce stress est le vieillissement précoce de la peau qui peut se remarquer sur tout le corps, comme les lèvres sèches par exemple. Les vaisseaux sanguins superficiels qui sont supposés nourrir les cellules épidermiques vont plutôt favoriser la vascularisation des muscles et des organes vitaux. Le tissu cutané commence à se déshydrater et n’arrive plus à se régénérer, tellement elle est devenue fragile. À ces cellules desséchées s’ajoute l’effet du cortisol qui détériore la production de collagène et d’acide hyaluronique. L’apparition de ridules et de rides devient inévitable. Par ailleurs, en réagissant face à des difficultés, une personne a tendance à se crisper, ce qui favorise le creusement des plis au niveau du visage.

La solution la plus appropriée pour remédier à cet état de la peau est l’évacuation du stress et l’application d’une crème de visage, des mains et du corps. Les soins hydratants et antirides sont les produits conformes à utiliser bien dans cette situation. Outre les cosmétiques idoines, la personne doit boire suffisamment d’eau pour fournir à l’ensemble de l’organisme, et surtout à la peau, la quantité d’eau nécessaire. Une alimentation saine et équilibrée est pareillement à privilégier, avec beaucoup de légumes et de fruits.

Les desquamations et les rougeurs

En plus d’avoir la peau sèche, une personne sujette à un exposome émotionnel qu’est le stress oxydatif peut pareillement avoir une affection cutanée appelée dermite séborrhéique due à une levure microscopique. Cette dernière croît au niveau de la surface de la peau et vit du sébum trouvé sur l’épiderme. Le stress a tendance à augmenter cette sécrétion des glandes sébacées. Avec autant de sébums, ces levures se multiplient à une vitesse fulgurante, expliquant ainsi la desquamation de la peau et la formation des rougeurs. En plus des soins de la peau appliqués par endroits, l’évacuation du stress accélère la guérison de la dermite séborrhéique.

Les éruptions cutanées

Le stress est à la source de certaines éruptions cutanées, surtout pour les peaux sensibles qui réagissent vite sous l’effet des altérations provenant aussi bien de l’extérieur que de l’intérieur. Les formations trouvées régulièrement sur la surface de l’épiderme sont les plaques rouges et les boutons. Toutefois, la personne doit savoir que l’urticaire et l’eczéma font aussi partie des réactions allergiques qui peuvent se manifester lorsqu’elle ne supporte pas un aliment ou un produit, raison pour laquelle le sujet doit savoir les distinguer. En cas de doute sur son origine, une consultation médicale peut s’avérer cruciale pour une meilleure prise en charge. De prime à bord, le professionnel de santé va prescrire un antihistaminique afin de soulager les démangeaisons. Dans le cas où leur apparition serait due à un grand stress passager, ces éruptions disparaîtront lorsque la personne n’est plus angoissée ni perturbée.

La prise en charge du stress

Un état d’anxiété continue est destructeur et n’influe pas uniquement sur la peau. Le stress nuit fortement à l’organisme et peut provoquer le surgissement ou l’aggravation de certaines maladies. L’intéressé doit maîtriser coûte que coûte ses états d’âme, et surtout ne pas craindre en permanence, concernant ce qui peut arriver. Vivre pleinement le moment présent est recommandé pour les personnes qui ont toujours peur du lendemain. Aussi, l’adoption d’une alimentation saine et d’un rythme de vie adapté à sa situation est recommandée. Dans le cas où le stress perdurerait et que la personne aurait du mal à s’en défaire, malgré ses efforts, une aide venant d’un professionnel est incontournable.