Qu’il soit présenté sous la forme d’une fleur, d’une huile ou d’un e-liquide, le CBD (cannabidiol) occupe un rôle de plus en plus important dans les médecines alternatives. Cette molécule extraite du cannabis (une variété de chanvre) possède de nombreuses vertus sans causer de dépendances ni d’effets psychoactifs, contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), lui aussi extrait du cannabis. Les bienfaits du CBD servent notamment à contrôler les troubles de l’appétit quand leur origine est connue.

Augmentation ou réduction de l’appétit

Il devient de plus en plus facile d’acheter du CBD en France, ce qui permet de tester des méthodes alternatives pour soigner des maux du quotidien. Alors que fumer du cannabis peut donner faim, il en va différemment de la consommation directe de CBD. En effet, seul le THC présent dans le cannabis est responsable de la sensation d’appétit. Un e-liquide au CBD contenant un taux très faible de THC, en vapoter régulièrement n’a aucune incidence sur l’impression de faim, contrairement à un joint. Cependant, si le CBD n’a pas d’impact direct sur l’envie de manger, cette molécule provoque des réactions sur des organes, des hormones et des mécanismes en lien avec le tube digestif et son fonctionnement. Ainsi, le CBD peut indirectement augmenter ou réduire l’appétit du consommateur.

Réguler son appétit grâce au CBD

En France, le changement de législation en matière de cannabis thérapeutique est notamment dû à la reconnaissance du CBD comme molécule efficace pour soulager de nombreux troubles et diverses douleurs. Les patients souffrant de problèmes de santé qui atteignent les organes digestifs et provoquent une perte ou une augmentation de l’appétit peuvent ainsi essayer l’huile de CBD comme complément à leur traitement. L’absorption de cette molécule réduit affectivement des symptômes à l’origine de troubles de l’appétit. Le CBD ne fait toutefois qu’apaiser le patient, il ne répare pas les dommages et ne guérit pas les pathologies.

Limiter la perte d’appétit avec du CBD

La perte d’appétit peut être provoquée par des facteurs psychologiques (deuil, stress, entre autres) ou physiques tels qu’une inflammation du tube digestif causant des douleurs abdominales, des nausées et des vomissements. Lorsque la perte d’appétit vient d’une maladie, le patient peut prendre du CBD pour limiter les symptômes qui lui coupent l’envie de s’alimenter. Cette molécule, s’accrochant aux récepteurs liés à la régurgitation et à la sensation de nausée, possède des propriétés anti-inflammatoires qui aident à réduire ces désagréments. Le CBD s’avère ainsi une solution intéressante pour compléter un traitement contre les maladies inflammatoires et pour soulager les patients qui subissent des effets secondaires gastriques importants à cause d’une pathologie grave.

Freiner les envies pulsionnelles de manger en utilisant du CBD

L’envie permanente de manger ne correspond que rarement aux besoins réels du corps. Aussi, il faut chercher les raisons de cette pulsion dans son environnement avant de prendre un traitement. Le stress et l’anxiété sont les facteurs les plus courants de l’envie excessive de se nourrir, en particulier d’aliments gras et très sucrés, car leurs nutriments procurent une sensation immédiate de satisfaction. Le CBD, régulant le taux de sérotonine (qui donne de l’appétit) et augmentant celui des autres hormones du bonheur, produit le même effet que des aliments réconfortants et très caloriques. Ainsi, le CBD peut être utilisé pour limiter la prise de poids pendant une période stressante. Cette molécule s’avère aussi efficace pour compléter un régime amincissant.

Comment consommer le CBD ?

Le CBD est vendu sous différentes formes, offrant une grande liberté d’utilisation. L’huile peut ainsi être prise par voie orale, à faible dose. Directement déposée sur la langue, son effet est très rapide. Consommée dans une vinaigrette ou pendant un repas, ses propriétés agissent après plusieurs minutes, suivant le rythme de la digestion. En outre, l’huile se trouve également dans des crèmes qui permettent de soulager les problèmes cutanés. La fleur de CBD se fume dans une cigarette roulée. Cependant, sa combustion est nocive et engendre des effets indésirables. Un e-liquide au CBD se présente comme une variante moins toxique.

Pour garder toutes les propriétés de la fleur, mieux vaut la faire infuser et la consommer comme du thé ou une tisane. Il existe enfin des gélules de CBD, formule idéale pour les patients qui n’aiment pas le goût du chanvre. Le CBD possède un rôle indirect mais important sur l’appétit. Cette molécule agit sur les récepteurs qui régulent la faim et elle soulage les troubles digestifs. Ainsi, avant de choisir le CBD pour soigner, il est impératif de connaître l’origine de ses douleurs.