Avec la révolution de la technologie mobile, le secteur sanitaire est en pleine croissance. De nos jours, la plupart des gens utilisent un Smartphone et il existe plus de 150 000 d’applications médicales sur Google Play et sur l’App Store. Vous souhaitez utiliser une application pour suivre votre état de santé ? Ce choix pléthorique qui s’offre à vous ne vous permet pas de trouver facilement celle qui vous convient. Voici des conseils pour mieux choisir une application santé qui correspond à vos attentes.

Une application santé : de quoi s’agit-il vraiment ?

Une application Santé est un programme à télécharger et à installer sur un smartphone ou une tablette. Elle peut être gratuite ou payante. Elle est dédiée aux patients qui souffrent d’une maladie chronique. L’application santé aide alors l’utilisateur à mieux gérer sa maladie. Elle lui apporte aussi une solution d’accompagnement durant son traitement et facilite sa relation avec un professionnel de santé.

Les applications santé n’offrent pas les mêmes fonctionnalités. Si certaines se limitent à fournir une source d’informations et des conseils à l’utilisateur. D’autres qui sont plus élaborées peuvent effectuer une recherche et une analyse des données médicales du patient et les transmettre à des professionnels de santé. Pour en savoir plus, visitez le site www.abilis.ch/.

Quelle application santé choisir ?

application sante

Peut-être que vous pensez à demander à votre médecin de vous recommander une application  qui vous aide à mieux gérer votre santé. Une étude récente révèle que seuls 4,1 % des médecins auraient déjà conseillé une application santé à l’un de leurs clients. Si vous optez pour cette solution, commencez par faire une première sélection de quelques applications qui vous intéresse. Puis demandez l’avis de votre médecin. Vous pouvez l’aider en lui faisant des petites fiches. Demandez-lui s’il peut les télécharger pour les examiner.

Internet aussi peut vous être d’une grande aide dans votre recherche. Pour ce faire, vous n’avez qu’à poser une question précise sur des forums de discussion dans le domaine de la santé, par exemple des conseils sur une alimentation visant à réduire les risques de cancers. Ces forums sont conçus pour mettre en contact les patients qui ont le même problème. Ils peuvent ainsi s’entraider.

Bien lire les CGU

Les Conditions Générales d’Utilisation ou GCU vous aident à bien connaître les conditions d’utilisation de l’application et les engagements des deux parties.  En plus, cela vous permet de connaître son éditeur. S’il s’agit d’une entreprise de santé, d’une société d’émulation ou encore d’une association de patients ou de médecins, l’application pourrait encore contenir des erreurs. S’il s’agit d’une start-up, vous n’avez rien à vous inquiéter. La plupart des éditeurs d’application médicale s’appuient sur des groupes de patients et de médecins pour développer leur service.

Il est conseillé de télécharger deux ou trois applications qui vous semblent intéressantes. Puis testez-les pendant quelques jours ou semaines en fonction du type d’usage que vous en ferez. Durant le test, habituez-vous avec les fonctionnalités, l’interface et même le soutien technique de l’application. Pensez également à consulter des blogs ou forums qui expliquent le fonctionnement de l’application pour voir les avis des autres utilisateurs.

Enfin, en fonction des essais effectués et de toutes les informations obtenues, gardez l’application qui vous semble adéquate et désinstallez le reste.

Phénomène sociétal : les applis de santé

L’application sur ordonnance est encore extrêmement rare et n’est possible que par le biais de contrats de soins spéciaux. À partir de 2020, les patients devraient pouvoir recevoir des apps médicales dans le cadre des soins standard. L’Allemagne est donc un pionnier mondial. La condition préalable est que l’application soit classée comme un dispositif médical, qu’elle soit testée et que son bénéfice pour les soins soit prouvé. L’Institut fédéral des médicaments et des dispositifs médicaux publiera une liste officielle des applications qui peuvent être remboursées.

Le marché des applications de santé est en plein essor

Les utilisateurs peuvent choisir parmi plusieurs 10 000 applications. Deux tiers des utilisateurs de smartphones y ont recours. C’est ce que montre une enquête menée par l’Association allemande pour les technologies de l’information, les télécommunications et les nouveaux médias (bitkom) auprès de 792 utilisateurs de smartphones âgés de 16 ans et plus au printemps 2019. Les applis qui fournissent des informations sur la santé et les applis de suivi qui enregistrent les données sont à peu près au même niveau. Ils sont utilisés par 25 et 24 % des répondants, respectivement. Du moins, autant qu’on peut l’imaginer à l’avenir.

De nombreuses applications sont financées par la publicité ou poursuivent leurs propres objectifs de marketing. Certaines sont fournies par les caisses d’assurance maladie et les établissements de soins de santé tels que les hôpitaux en tant que service pour les assurés ou les patients, par exemple les applications contenant des informations sur les maladies et pour les soins préventifs ainsi que les applications pour les questions administratives. L’utilisation des apps nécessite des compétences spécifiques, les caisses d’assurance maladie devront à l’avenir proposer à leurs assurés des services de promotion de la culture numérique en matière de santé, selon la nouvelle loi sur le numérique en santé.

Le fait que les applications soient désignées comme des dispositifs médicaux et directement intégrées aux soins médicaux est encore rare et, à ce jour, uniquement possible par le biais de contrats spéciaux. Les personnes bénéficiant de l’assurance maladie obligatoire peuvent obtenir cette application auprès de différents assureurs maladie sur prescription contractuelle. Certaines assurances privées remboursent également les frais.

Il y a bien sûr de nombreuses applications dans le domaine médical qui peuvent être trouvés sur n’importe quel appareil, certains bons et certains moins utiles, il est des nouvelles d’il y a quelques jours, que le garant, va commencer une enquête sur toutes les applications dans le domaine de la santé juste pour éviter que certaines de ces applications créer des problèmes et des dommages plutôt que d’aider et de bénéfice réel pour les gens ordinaires qui, pour dire la vérité, dans certains cas.

Souvent, ils croient apprendre et savoir autant et parfois même plus qu’un médecin, mais surtout le garant essaiera de comprendre comment assurer une certaine protection et la protection des données personnelles de chaque citoyen, qui sont moins précisément en téléchargeant la plupart des applications, par l’accès à votre répertoire téléphonique, vos photos et, surtout, en utilisant les données de localisation, très important pour identifier où l’appareil est et par conséquent vous, à un moment donné.