Avec une teneur corporelle de 1,5 à 2,5 g, le zinc est l’un des oligo-éléments les plus importants quantitativement dans l’organisme humain. Il intervient dans de nombreuses fonctions de l’organisme et est bon pour le système immunitaire.

Environ 70 de ces micronutriments se trouvent dans les os, la peau et les cheveux, le reste se trouvant principalement dans le foie, les reins et les muscles. Mais des concentrations élevées de zinc sont également détectables dans la rétine et l’iris de l’œil, ainsi que dans les organes reproducteurs masculins.

Définition : qu’est-ce que le zinc ?

Le zinc est un oligo-élément présent dans l’organisme en toute petite quantité : au total, le corps renferme 2 à 4 grammes de zinc dont 60 % dans les muscles et 20 % dans les os. « Il joue néanmoins un rôle important dans de nombreux processus enzymatiques vitaux comme la synthèse de l’ADN, la coagulation sanguine, les défenses immunitaires ou la croissance », explique une diététicienne nutritionniste.

À quoi sert le zinc ?

Le zinc est le plus souvent connu pour son action sur la peau, les ongles et les cheveux, et pour ses propriétés antioxydants contre le stress oxydatif. Mais ses vertus ne s’arrêtent pas là. Il intervient en complément notamment au niveau :

  • Du système immunitaire en augmentant le nombre de lymphocytes T
  • De la cicatrisation des plaies
  • De la synthèse de l’ADN et des protéines
  • Du métabolisme de l’insuline
  • Du maintien des os
  • Du développement et le bon fonctionnement du système nerveux
  • De la préservation du goût et de l’odorat
  • De la prévention des problèmes prostatiques
  • De la production de spermatozoïdes.

Bienfaits sur la santé

Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, le zinc permet de lutter contre les problèmes de peau comme l’acné, le psoriasis ou la dermatite. Il existe ainsi des médicaments ou des compléments alimentaires à base de zinc indiqués pour ces pathologies de peau. C’est aussi un élément essentiel dans la synthèse de la kératine et du collagène, des protéines qui composent nos cheveux à 95 %. Associé à de la vitamine B6, il leur confère résistance, souplesse et brillance. Et en tant qu’antioxydant, le zinc contribue à neutraliser les radicaux libres et ainsi, à ralentir le vieillissement oculaire et cutané.

Sous quelles formes : granions, complément alimentaire

Sur le marché, le zinc est proposé sous forme de sels : acétate de zinc, citrate de zinc, gluconate de zinc, lactate de zinc, oxyde de zinc, sulfate de zinc. Il est souvent conseillé de choisir la forme « sels organiques » plutôt que « les sels minéraux ». La forme à privilégier est le gluconate de zinc vendu dans les pharmacies ou dans une boutique vendant spécialisée dans la vente de compléments alimentaires.  C’est une forme de zinc stable mais aussi facilement assimilable.

On peut également trouver le zinc sous forme de granions, une composition pharmaceutique d’oligo-éléments (oligothérapie) qui se présente sous forme de solution buvable en ampoules. Ce médicament est utilisé comme traitement de terrain afin d’aider l’organisme à lutter contre l’acné.

Les ampoules Oligosol zinc sont utilisées en oligothérapie comme modificateur de terrain en particulier au cours d’affections cutanées. Le zinc est également disponible sous forme de compléments alimentaires. Ces produits sont vendus en pharmacies ou dans des boutiques spécialisées dans la vente de compléments alimentaires. Enfin, des médicaments contenant du zinc, à avaler ou à appliquer sur la peau, sont destinés à traiter les poussées d’acné.

Fonctions

En ce qui concerne ses nombreuses fonctions dans l’organisme, le zinc se distingue avant tout en tant que composant et activateur de plus de 300 enzymes. Il s’agit, par exemple, de l’anhydrase carbonique (équilibre acide-base). La synthèse de la protéine liant le rétinol (métabolisme de la vitamine A, vision nocturne) dépend également de l’oligoélément. En plus d’autres tâches dans le métabolisme ou pour la peau, son rôle dans le système immunitaire est particulièrement remarquable.

Demande

Suivant les valeurs de référence D-A-CH, l’apport recommandé en zinc pour les adultes est de 7 à 10 mg par jour pour les femmes et de 11 à 16 mg par jour pour les hommes, chacun dépendant de l’apport quotidien en phytates. Le phytate, que l’on trouve principalement dans les légumineuses et les céréales complètes, lie divers minéraux dans le tractus gastro-intestinal, ce qui réduit l’absorption du zinc. Étant donné qu’un apport élevé en phytates peut réduire la biodisponibilité du zinc jusqu’à 45 %, il est conseillé de s’en tenir à la valeur la plus élevée des besoins en zinc, en particulier dans le cadre d’un régime alimentaire complet.

Absorption

Le taux d’absorption du zinc, par exemple via l’alimentation, se situe entre 20 et 30 %, la biodisponibilité de la viande étant classée comme supérieure à celle des aliments végétaux. La raison en est la liaison du zinc aux acides aminés contenus dans la viande. En particulier, l’histidine et la cystéine sont des acides aminés qui se lient au zinc et en favorisent l’absorption. Les acides organiques, tels que l’acide citrique et l’acide picolinique, peuvent également augmenter la biodisponibilité du zinc.

En revanche, les fibres végétales, l’acide phytique, le phosphate et, à forte concentration, le calcium minéral a un effet inhibiteur sur l’absorption. Une alimentation riche en acide phytique peut entraîner un besoin accru en zinc, l’oligo-élément étant moins bien absorbé dans ce cas. Les aliments riches en acide phytique sont par exemple les germes, les légumineuses et les céréales.

Contrairement à l’apport habituel de fer par l’alimentation, l’apport supplémentaire de fer par des compléments alimentaires peut réduire l’absorption du zinc. Le zinc doit donc être consommé à distance des suppléments de fer.

Aliments riches en zinc

« L’absorption du zinc est très variable (8 à 85 %) selon les aliments ingérés. Elle est en général plus élevée à partir des produits d’origine animale que d’origine végétale », assure une diététicienne.

Les principales sources animales de zinc sont : foie, fromages, viandes, œufs, poissons, lait de vache.

Les principales sources végétales de zinc sont : céréales entières, légumes secs, graines oléagineuses, légumes frais et pommes de terre.