Le concept

Le concept de la cohérence cardiaque est apparu aux États-Unis il y a une quinzaine d’années. En plus de ses effets bénéfiques sur la gestion du stress selon l’assiduité de sa pratique, cette méthode joue un rôle important dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. Pratiquer la cohérence cardiaque, c’est se donner les moyens de gérer ses émotions au quotidien et de prendre soin de sa santé.

Ses effets thérapeutiques

Dans une optique thérapeutique, le Dr David Servan-Schreiber a publié le livre « Guérir » en 2003 dont le sous-titre est « Guérir le stress, l’anxiété, la dépression sans médicaments ni psychanalyse ». Effectivement, la cohérence cardiaque amène un état particulier de la fréquence cardiaque permettant d’équilibrer le système nerveux autonome et la gestion émotionnelle. Cet état spécifique apporte de nombreuses conséquences physiologiques et psychologiques notamment dans la gestion du stress et des effets positifs sur l’organisme. La cohérence cardiaque est une pratique individuelle basée sur des exercices simples et accessibles par une respiration lente, ample et régulière.

Le Dr David O’Hare a également publié sur le sujet. Son livre « Maigrir par la cohérence cardiaque » nous informe sur la prise en charge émotionnelle des troubles alimentaires et de l’obésité.

Le lien entre le cerveau, le coeur, les systèmes nerveux et immunitaire

De nombreuses recherches concluent qu’il existe un lien direct entre le cerveau, le cœur, les systèmes nerveux et immunitaire. En apprenant à modifier votre rythme cardiaque, soit en le rendant cohérent, vous allez agir sur l’ensemble de votre physiologique et économiser de l’énergie pour votre organisme. Selon des études, en cohérence cardiaque, une personne en état de cohérence cardiaque dégagerait un certain magnétisme de 1,5 mètre autour de lui.

Qu’est-ce que la cohérence cardiaque a fait pour moi

Cet outil de croissance a été mis sur mon chemin et j’y ai trouvé immédiatement des bienfaits, plus spécifiquement au niveau de l’appétit et du système hormonal. Étant une personne qui plonge dans les nouvelles expériences dès qu’une nouvelle porte s’ouvre, j’avais signé un contrat avec moi-même. J’ai pratiqué la cohérence cardiaque trois fois par jour pendant cinq minutes, et ce, sur une période de trois mois. J’ai même fait l’achat du logiciel de biofeedback Heart Traker HE pour mon usage personnel. À ce moment, quelques amis ont pu en faire l’expérience également. Et maintenant, étant coach en cohérence cardiaque (attestée par ÉOLE.TV, – Dr David O’Hare), je l’utilise en séance de coaching avec des clients ou lors de mes ateliers. Grâce à ce simple logiciel, il est possible de visualiser, à la seconde près, l’influence de nos pensées sur notre fonctionnement cardiaque. Le fait de voir les variations de sa propre fréquence cardiaque sur un écran d’ordinateur, entrer en cohérence à partir de nos pensées est très efficace pour vous convaincre du lien entre votre disposition mentale (nos pensées) et votre état intérieur (fréquence cardiaque). Par exemple, se remémorer une scène positive ou négative de son passé provoque très rapidement une variation cardiaque significative.

Dès le début de ma pratique de la cohérence cardiaque, j’ai pu effectivement observer un changement de conscience lorsqu’arrivait le temps des repas et du choix des aliments. J’étais capable de m’arrêter pour penser quoi manger, si c’était une bonne option, d’évaluer ma faim, etc. Cette nouvelle façon d’aborder les repas a aussi modifié tout l’aspect alimentaire et a éliminé les fringales. Mon système hormonal a également subi un changement. Pendant trois cycles, ce fut tout un chambardement, mais je sentais que cela devait être pour trouver un équilibre. Mon organisme réagissait et s’ajustait à la fois. À partir du quatrième cycle, j’ai observé des changements; mon SPM ne dure qu’une journée, j’ai un cycle régulier de 26 jours et des règles normales sans trop de malaises physiques. Auparavant, mon SPM était très prononcé et durait plusieurs jours, mes règles étaient abondantes et j’avais des migraines et des maux de ventre nécessitant la prise d’anti-inflammatoires.

Mon sommeil, mon équilibre émotionnel, ma capacité d’écoute et de présence, ma réduction du stress sont aussi des bienfaits que je constate depuis que je pratique la cohérence cardiaque. L’hormone de jouvence (DHEA) par la cohérence cardiaque agit-elle sur moi? Peut-être car plusieurs personnes m’ont fait remarquer que je ne vieillis pas et que je semble rajeunir, malgré mes cheveux gris!

La cohérence cardiaque et le stress

Nous savons tous que le stress épuise l’organisme et engendre la fatigue, l’irritabilité et la nervosité pouvant amener, entre autres, de l’hyper-émotion, des migraines; la liste peut être longue. Chaque fois que vous vous retrouvez devant une situation stressante, vos glandes surrénales se mettent à produire de l’adrénaline. Cette montée d’adrénaline est comme une alarme et répond à un besoin d’énergie pour faire face au danger. Rapidement, votre rythme cardiaque, votre tension artérielle et votre respiration s’accélèrent pour fournir aux muscles et au cerveau plus d’oxygène. Aussi, le taux de glycémie augmente dans le sang pour vous permettre de produire assez d’énergie pour faire face immédiatement au danger.

Pratiquer la cohérence cardiaque est synonyme d’effets positifs à court et à long terme. C’est d’abord un moyen de maîtriser le stress. Les bienfaits supplémentaires ne sont pas négligeables, bien au contraire, sur la santé psychologique et intellectuelle:

– augmentation de l’énergie et de la résilience;
– plus grande clarté mentale, meilleure prise de décision;
– accentuation des capacités intellectuelles et créatrices;
– amélioration de la capacité d’écoute, de la qualité de présence;
– réduction des maladies cardiaques (cholestérol, hypertension, etc.);
– diminution de la douleur chronique;
– action équilibrante sur le système nerveux bénéfique contre la dépression, les troubles du sommeil, l’anxiété et plus;
– meilleur équilibre émotionnel;
– diminution du taux de cholestérol;
– réduction de l’hypertension, du diabète;
– renforcement du système immunitaire;
– perte de poids;
– équilibre hormonal;
– accroissement du taux de DHEA (hormone antivieillissement);
– augmentation de l’intuition;
– meilleure qualité de vie.

Quelques résultats d’études

Que ce soit pour concentrer votre attention et demeurer calme lors d’un examen ou d’une compétition sportive ou afin de réduire son niveau de stress et accroître votre état de bien-être, la cohérence cardiaque est le moyen par excellence.

D’ailleurs aux États-Unis, on a constaté qu’un groupe de patients souffrant d’insuffisance cardiaque et entraînés à la cohérence cardiaque a fait baisser son niveau de stress de 22 % et de dépression de 34 % au bout de six semaines. Des milliers de cadres ont suivi des formations au Heartmath Institute, en Californie. Sur le plan physique, après un mois de pratique, leur tension avait baissé autant que s’ils avaient perdu 20 kg, et deux fois plus qu’avec un régime sans sel. Leur taux de DHEA (l’hormone « de jouvence ») a vu son niveau moyen augmenter de 100 %.

Les participants à cette expérience ont décrit une nouvelle capacité à gérer leurs émotions. Selon eux, la pratique de la cohérence cardiaque leur a permis d’admettre que les passages de colère et de négativité ne leur apportaient rien. La proportion d’employés qui se sentaient anxieux est passée de 33 % à 5 %, ceux qui se disaient en colère de 20 % à 8 %.

Au niveau des relations sociales, les groupes qui ont appris à réguler leurs émotions travaillent de manière plus harmonieuse. Dans un hôpital de la région de Chicago où les infirmières avaient suivi une formation sur la cohérence cardiaque, leur taux de départ dans l’année suivant la formation a chuté de 20 % à 4 %.

Comment pratiquer la cohérence cardiaque?

La pratique – C’est simple! Trois fois par jour, vous inspirez pendant cinq secondes puis expirer pendant cinq secondes, et ce, pendant cinq minutes. Vous allez ainsi pratiquer des séances de respiration à six cycles complets par minute, soit six inspirations-expirations par minute. C’est ce qu’on appelle respiration Fréquence 6.

Il existe plusieurs guides respiratoires visuels ou audio sur Internet, faciles à trouver sur votre moteur de recherche (cohérence cardiaque guide respiratoire).

Pour vos séances, prévoyez un endroit calme où vous ne serez pas dérangé. Si possible, faites de ces moments un petit rituel (allumez une bougie, par exemple). Une musique n’est pas nécessaire et nuirait à l’effet de pleine conscience de cette forme de méditation. Vous devez pratiquer la cohérence cardiaque en position assise ou debout et non en position couchée pour des raisons anatomiques et physiologiques. Sur une chaise, tenez-vous bien droit, placez vos mains sur vos cuisses ou sur une table devant vous. Vous inspirez par le nez pendant cinq secondes. Adoptez une respiration abdominale (imaginez que vous faites entrer de l’air dans votre ventre). Par la suite, vous soufflez profondément pendant cinq secondes par la bouche comme si vous vouliez éteindre une bougie sur un gâteau d’anniversaire.

Ces quinze minutes par jour seront des plus bénéfiques à votre santé globale. Habituellement, deux semaines sont nécessaires pour prendre conscience des résultats, mais vous pouvez observer le calme qui vous habite lors d’une simple séance de cinq minutes.

Et maintenant, trois fois par jour, respirez six fois par minute pendant cinq minutes.

(extrait de « Deuil, pardon et détachement… »)